Siemens envisage des milliers de suppression d'emplois

Avec Reuters

— 

Siemens a entamé des discussions en vue de supprimer plusieurs milliers de postes en réponse à une conjoncture difficile, particulièrement en Europe, écrit mardi un journal allemand.

Les discussions n'en sont qu'au stade préliminaire et une décision pourrait intervenir en octobre ou novembre, précise le quotidien Börsen-Zeitung, sans citer de source.

Chute de 23% de ses commandes au troisième trimestre

Le conglomérat allemand, qui compte plus de 400.000 employés, a annoncé en juillet une chute de 23% de ses commandes au troisième trimestre de son exercice fiscal et prévenu qu'il aurait du mal à tenir ses objectifs annuels. Le président du directoire Peter Löscher a déclaré en retour que Siemens devrait réduire ses coûts et ses effectifs.

Selon le Börsen-Zeitung, les suppressions d'emplois traduiraient un revirement de la part du conglomérat, qui a créé 23.000 postes supplémentaires dans le monde ces quinze derniers mois, dont 6.000 en Allemagne.

Siemens n'était pas joignable dans l'immédiat.