JPMorgan crée un comité d'enquête sur la perte de trading

Reuters

— 

JPMorgan Chase a choisi Lee Raymond, ancien directeur général d'Exxon Mobil, pour enquêter sur la lourde perte de trading enregistrée à la suite de la prise de positions risquées sur des produits dérivés par sa division Chief Investment Office (CIO), rapporte lundi le Wall Street Journal.

La banque d'affaire a également nommé William Weldon, président de Johnson & Johnson, et le promoteur Laban Jackson dans ce comité, précise le quotidien financier.

Âgé de 73 ans, Lee Raymond a présidé et dirigé Exxon Mobil de 1993 à 2005 et il est déjà membre indépendant du conseil d'administration de JPMorgan.

Double vérification

Le comité sera chargé d'une double vérification des éléments déjà relevés par la direction de la banque et auditionnera ses salariés si nécessaire. Ses conclusions ne devraient pas être connues avant la fin de l'automne ou le début de l'hiver, a dit l'une des sources du Wall Street Journal.

Au total, la perte de trading a fait perdre près de 6 milliards de dollars à la banque américaine.