JPMorgan: Un ex-patron d'ExxonMobil chargé d'identifier les responsables du scandale

avec AFP

— 

Un ex-patron d'ExxonMobil, Lee Raymond, a été désigné à la tête du comité mis en place par le conseil d'administration de JPMorgan Chase pour déterminer les responsabilités dans le scandale qui a déjà coûté six milliards de dollars à la banque, selon le Wall Street Journal.
Un ex-patron d'ExxonMobil, Lee Raymond, a été désigné à la tête du comité mis en place par le conseil d'administration de JPMorgan Chase pour déterminer les responsabilités dans le scandale qui a déjà coûté six milliards de dollars à la banque, selon le Wall Street Journal. — Timothy A. Clary afp.com

Un ex-patron d'ExxonMobil, Lee Raymond, a été désigné à la tête du comité mis en place par le conseil d'administration de JPMorgan Chase pour déterminer les responsabilités dans le scandale qui a déjà coûté six milliards de dollars à la banque, selon le Wall Street Journal.

«La baleine de Londres»

Les deux autres membres du comité sont le magnat de l'immobilier Laban Jackson et l'ancien directeur général du groupe pharmaceutique Johnson & Johnson William Weldon, ajoute lundi le quotidien, citant des personnes proches du dossier. Ce comité indépendant doit revoir les conclusions des enquêtes internes lancées après ce scandale qui a abîmé l'image de la première banque américaine, alors que celle-ci était sortie largement indemne de la crise des subprimes.

La banque a déjà perdu près de six milliards de dollars à la suite des positions prises en compte propre par ses équipes de Londres, menées par le trader français Bruno Iksil. Celui-ci avait été surnommé par ses pairs «la baleine de Londres» en raison de ses paris énormes et risqués. Le comité mené par M. Raymond devra notamment déterminer si le PDG Jamie Dimon doit être sanctionné pour ce scandale, notamment par une réduction de ses émoluments qui ont atteint 23 millions de dollars au total l'an dernier.