Australie: Nouvelleperte pour BlueScope

avec AFP

— 

Le groupe australien BlueScope Steel, premier aciériste du pays, a annoncé lundi une perte nette de 1,04 milliard de dollars australiens (880 millions d'euros) pour 2012, équivalente à la perte de 2011, en raison d'un marché morose et des coûts liés à sa restructuration.
Le groupe australien BlueScope Steel, premier aciériste du pays, a annoncé lundi une perte nette de 1,04 milliard de dollars australiens (880 millions d'euros) pour 2012, équivalente à la perte de 2011, en raison d'un marché morose et des coûts liés à sa restructuration. — Torsten Blackwood afp.com

Le groupe australien BlueScope Steel, premier aciériste du pays, a annoncé lundi une perte nette de 1,04 milliard de dollars australiens (880 millions d'euros) pour 2012, équivalente à la perte de 2011, en raison d'un marché morose et des coûts liés à sa restructuration.

Le chiffre d'affaires s'est replié de 6%, à 9,1 milliards de dollars contre 8,6 milliards, sur des exportations en baisse de 12% en volume, à 6,8 millions de tonnes, maintenant une pression continue à la baisse sur les cours de l'acier. Ces résultats annuels comprennent pour 314 millions de dollars de provisions pour restructuration.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) de l'exercice décalé (juillet 2011-juin 2012) est ressorti à 489 millions de dollars, en baisse de près de 30%, tandis que la perte sous-jacente, qui exclut les dépréciations et autres postes exceptionnels, s'est creusée de près de 90%, à 238 millions AUD.

Baisse de la demande chinoise

En 2011, le fabricant d'acier avait essuyé une perte de 1,05 milliard de dollars australiens et annoncé la suppression de plus de 1.000 postes, confronté à une baisse de la demande extérieure, notamment chinoise, et la hausse du dollar australien qui pénalise ses exportations.

La direction de l'industriel a fait valoir lundi que les mesures d'assainissement du groupe étaient engagées de façon à renouer avec la rentabilité en 2013. BlueScope compte notamment sur la création d'une coentreprise avec le premier groupe sidérurgique japonais, Nippon Steel, annoncée début août.

Nippon va racheter 50% des activités de tôlerie de BlueScope Steel dans les pays d'Asie du Sud-Est et aux Etats-Unis, via un transfert d'actions qui devrait être conclu d'ici mars 2013. La coentreprise, NS BlueScope Coated Products, gèrera 14 entreprises réparties dans six pays d'Asie du Sud-Est (Thaïlande, Indonésie, Malaisie, Singapour, Brunei, Vietnam) et aux Etats-Unis, employant au total 3.000 personnes.