Monti: L'euro ne doit pas devenir «un facteur de désagrégation» de l'Europe

© 2012 AFP

— 

L'euro ne doit pas devenir "un facteur de désagrégation" en Europe et dresser le Nord du continent contre le Sud, a mis en garde dimanche le chef du gouvernement italien Mario Monti dans un discours à Rimini, sur la côte adriatique.
L'euro ne doit pas devenir "un facteur de désagrégation" en Europe et dresser le Nord du continent contre le Sud, a mis en garde dimanche le chef du gouvernement italien Mario Monti dans un discours à Rimini, sur la côte adriatique. — John Macdougall afp.com

L'euro ne doit pas devenir «un facteur de désagrégation» en Europe et dresser le Nord du continent contre le Sud, a mis en garde dimanche le chef du gouvernement italien Mario Monti dans un discours à Rimini, sur la côte adriatique.

«La plus grande tragédie pour l'Italie et pour l'Europe serait de voire l'euro devenir, en raison de notre incapacité, un facteur de désagrégation qui réveille les préjudices du Nord contre le Sud et vice-versa», a déclaré Mario Monti devant un parterre de jeunes réunis à un meeting liant politique et religion.

«Le risque existe», a mis en garde le chef du gouvernement italien, qualifiant l'euro de «sommet de la construction européenne».

L'Union européenne, et les pays de la zone euro en particulier, est divisée sur la recette qui permettrait de résoudre la crise économique et financière qui touche les économies de nombreux Etats, dont l'Italie, et sur le règlement du problème de la dette grecque.