Volkswagen: Le personnel ne veut pas de nouvelles acquisitions

Avec Reuters

— 

Les délégués du personnel de Volkswagen n'approuveront pas de nouvelles acquisitions, en particulier du malaisien Proton, a déclaré le président du comité d'entreprise.

Le premier constructeur automobile européen envisage soit une participation minoritaire dans Proton, le propriétaire de la marque de voitures de sport britannique Lotus, soit une participation de contrôle pour exploiter la demande croissante de l'Asie du sud-est, avaient dit des sources à Reuters en juillet.

«Nous avons déjà 12 marques et il nous faut d'abord stabiliser le groupe, dit Bernd Osterloh, dans un entretien à paraître lundi dans le Handelsblatt.
Même s'il est important d'accroître les ventes en Asie du sud-est et d'y avoir de nouveaux sites de production, le personnel ne soutient en rien l'achat éventuel de Proton».