L’Allemand Siemens vise un retour aux 40 heures

— 

Nouvelle fronde contre la réduction du temps de travail en Allemagne. Fujitsu- Siemens, premier fabricant d’ordinateurs en Europe, veut revenir sur les accords concernant le temps de travail hebdomadaire dans ses deux usines allemandes et passer ainsi de 35 h à 40 h. Les négociations ont déjà débuté avec le comité d’entreprise, dans le but de réduire les
coûts de production, selon le patron du groupe, Bernd Bischoff, interrogé par le quotidien Die Welt. Et le PDG ajoute, en guise d’avertissement : «Sinon, nous ne pourrons pas garder les usines d’Augsbourg (2000 salariés) et de Sömmerda(400).» Le chiffre d’affaires de Siemens a baissé de 2 % par rapport au premier trimestre de l’an dernier.