Mitsubishi Motors suspend la livraison de voitures électriques à PSA

© 2012 AFP

— 

Le constructeur d'automobiles japonais Mitsubishi Motors a indiqué mercredi avoir arrêté temporairement de livrer des voitures électriques à son homologue français PSA Peugeot Citroën.
Le constructeur d'automobiles japonais Mitsubishi Motors a indiqué mercredi avoir arrêté temporairement de livrer des voitures électriques à son homologue français PSA Peugeot Citroën. — Patrick Hertzog afp.com

Le constructeur d'automobiles japonais Mitsubishi Motors a indiqué mercredi avoir arrêté temporairement de livrer des voitures électriques à son homologue français PSA Peugeot Citroën. "C'est un arrêt temporaire décidé pour permettre un ajustement des stocks", a expliqué un porte-parole de Mitsubishi Motors à l'AFP. La date de reprise des livraisons n'a pas été fixée. Le porte-parole n'a pas souhaité préciser davantage les raisons de cette suspension, déclarant simplement: "nous sommes le fournisseur, nous répondons à la demande du donneur d'ordre". Un porte-parole de PSA, joint à Paris, n'a fait aucun commentaire.

Le constructeur japonais fournit des petites citadines électriques à PSA depuis l'automne 2010. Ces voitures, du type de l'i-MiEV commercialisé par Mitsubishi Motors au Japon, sont vendues en Europe sous le nom iOn par Peugeot et C-Zéro par Citroën. L'accord conclu entre les deux groupes il y a deux ans prévoit la livraison d'un total de 100.000 unités. Le constructeur nippon n'a pas voulu communiquer le nombre de véhicules fournis jusqu'à présent à PSA, en raison d'une clause de confidentialité du contrat. Il a produit au total 28.000 exemplaires de son i-MiEV au Japon depuis 2009, que ce soit pour des ventes dans l'archipel, en Amérique du Nord ou ces livraisons européennes. L'i-MiEV est une voiture électrique équipée d'une batterie lithium-ion rechargeable sur une simple prise secteur. Elle dispose d'une autonomie d'environ 160 km.

Selon les données de PSA, le constructeur français a écoulé 6.575 unités depuis la commercialisation des deux modèles fin 2010. Il relevait dans son rapport annuel 2011 qu'avec 4.000 véhicules électriques vendus sur l'année, il n'avait atteint que "50% de l'objectif qu'(il) s'était fixé". Ses marques cassent actuellement les prix pour écouler leurs stocks. Citroën propose ainsi sa C-Zéro à 199 euros par mois en location, contre 549 euros affiché à son lancement. Idem pour Peugeot dont la iOn était proposé au départ à 499 euros par mois.