SFR tacle les pratiques «prédatrices» d'Orange

TELEPHONIE L'opérateur réclame 218 millions d'euros...

avec AFP

— 

L'opérateur SFR a saisi le tribunal de commerce de Paris à l'encontre de France Télécom-Orange concernant les offres faites aux propriétaires de résidences secondaires à laquelle la filiale de Vivendi estime ne pas pourvoir répliquer, indique lundi le site lexpress.fr.
L'opérateur SFR a saisi le tribunal de commerce de Paris à l'encontre de France Télécom-Orange concernant les offres faites aux propriétaires de résidences secondaires à laquelle la filiale de Vivendi estime ne pas pourvoir répliquer, indique lundi le site lexpress.fr. — Joel Saget afp.com

L'opérateur SFR a saisi le tribunal de commerce de Paris à l'encontre de France Télécom-Orange concernant les offres faites aux propriétaires de résidences secondaires à laquelle la filiale de Vivendi estime ne pas pourvoir répliquer, indique lundi le site lexpress.fr. Contacté par l'AFP, SFR a indiqué ne pas pouvoir commenter une action en cours.

France Télécom commercialise une offre de téléphonie fixe et une offre internet à respectivement 19 et 21 euros, réservées aux propriétaires des quelques 3,2 millions de résidences secondaires en France, avec la possibilité de suspendre et reprendre à sa guise le service auprès de l'opérateur.

Pratique «prédatrice»

Selon le magazine, «SFR, lui, pourrait faire de même mais, en revanche, devrait payer France Télécom tous les mois alors qu'en moyenne ces résidences sont habitées 44 nuitées par an».

Cette pratique est qualifiée de «prédatrice» par SFR qui ne pourrait proposer des tarifs équivalents à ceux du leader français qui possède le monopole des lignes téléphoniques en cuivre et les loue à la concurrence.

SFR réclame donc 218 millions d'euros à France Télécom, indique L'express.