Les bénéfices de Nintendo sont grignotés par Sony

© 20 minutes

— 

La guerre des consoles de jeux a fait une victime : le bénéfice de Nintendo. Il a dégringolé de 37 % pendant l’année écoulée, s’élevant à 491,5 millions d’euros. Explications : des ventes au ralenti et l’appréciation du yen, qui a réduit les résultats du groupe hors du Japon. Autre mauvaise nouvelle pour Nintendo : après l’avoir relégué à la seconde place sur le marché des consoles domestiques, Sony va désormais s’attaquer à celui des consoles portatives. Donc à la Game Boy.