Libor: Cahuzac espère que Londres voudra juger les responsables

Avec Reuters

— 

Le ministre français délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, espère que les autorités britanniques favoriseront le jugement des banquiers responsables du scandale du Libor, dont il estime qu'ils pourraient mériter la prison.

«C'est un scandale, probablement le plus important de ces dernières années, a-t-il dit sur Europe 1. Cela relève de la délinquance financière de haut vol.» Il s'agit pour ceux-là, et le plus tôt serait le mieux, d'en rendre compte à la société, a-t-il ajouté. «Il faudrait pour cela une volonté politique européenne, j'aimerais être certain que les dirigeants britanniques ont cette volonté.»

Interrogé sur les propos d'un ex-haut responsable britannique selon qui les auteurs méritent la prison, Jérôme Cahuzac a répondu : «Je suis assez d'accord avec lui.»

Le scandale de la manipulation de ce taux interbancaire, un des plus utilisés au monde, a entraîné la démission des dirigeants de la banque britannique Barclays et une amende de 453 millions de dollars pour cette dernière.

Une dizaine d'autres établissements sont visés par les investigations, dont Citigroup, JPMorgan Chase & Co , Deutsche Bank, HSBC, UBS et Royal Bank of Scotland.