Libor: Vers une réunion des banquiers centraux en septembre

Avec Reuters

— 

Les banquiers centraux et les autorités de régulation vont s'entretenir en septembre que la question de savoir si le taux interbancaire Libor doit être réformé ou s'il est tellement affecté par les conséquences de sa manipulation qu'il doit être supprimé, a-t-on appris mercredi d'une source proche de la Banque d'Angleterre (BoE).

Le gouverneur de la BoE Mervyn King a adressé un courrier à ses homologues leur indiquant qu'il était «évident que des réformes radicales du système Libor étaient nécessaires.» Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke et le gouverneur de la Banque du Canada Mark Carney ont évoqué dans la journée d'éventuelles options au taux interbancaire londonien.

«Il y a différentes solutions si le Libor ne peut être réformé», a dit Mark Carney. Mervyn King a mis la question du Libor sur l'agenda d'une réunion des banquiers centraux prévue en septembre à Bâle, a dit une source.