Luxe: Hermès affiche une hausse de 21% de son chiffre d'affaires au premier semestre

avec AFP

— 

La maison de luxe Hermès a enregistré au premier semestre une hausse de 21,9% de son chiffre d'affaires à 1,59 milliard d'euros, légèrement supérieure aux attentes, grâce à des ventes soutenues et maintenu ses prévisions de croissance de son activité pour 2012, a-t-elle annoncé jeudi.
La maison de luxe Hermès a enregistré au premier semestre une hausse de 21,9% de son chiffre d'affaires à 1,59 milliard d'euros, légèrement supérieure aux attentes, grâce à des ventes soutenues et maintenu ses prévisions de croissance de son activité pour 2012, a-t-elle annoncé jeudi. — Eric Piermont afp.com

La maison de luxe Hermès a enregistré au premier semestre une hausse de 21,9% de son chiffre d'affaires à 1,59 milliard d'euros, légèrement supérieure aux attentes, grâce à des ventes soutenues et maintenu ses prévisions de croissance de son activité pour 2012, a-t-elle annoncé jeudi.

La prudence reste de mise

Le fabricant français des célèbres carrés en soie et sacs Kelly a maintenu son objectif de progression annuelle du chiffre d'affaires de 10% à taux de change constant et indiqué que son résultat opérationnel courant publié le 31 août devrait enregistrer une «croissance en ligne» avec celle des ventes. Cependant la maison Hermès prévient que «la marge opérationnelle courante, exprimée en pourcentage des ventes, devrait être comprise entre celle de 2010 et le plus haut historique atteint en 2011».

L'an dernier, année de tous les records pour la griffe, la marge opérationnelle avait atteint 31,2% des ventes contre 27,8% en 2010. La marque se veut prudente, compte-tenu et estime qu'il est difficile de faire des prévisions pour l'année «en raison des incertitudes liées à l'environnement économique et de l'évolution des parités monétaires».

Sur les six premiers mois de l'année, toutes les zones géographiques ont contribué à la croissance de l'activité, note Hermès, à commencer par l'Asie hors Japon (+25% à taux constants, tirée par la Chine, Singapour et Hong Kong). Le Japon est à +3%, après avoir reculé au deuxième trimestre (-1,1%).