Le Medef pourrait agir si Action Logement est ponctionné

Reuters
— 

Le Medef pourrait engager des recours juridiques si le gouvernement prélève des fonds d'Action Logement, déclare la présidente de l'organisation patronale, Laurence Parisot, dans un entretien publié mercredi dans Les Echos.

Le Figaro écrivait en début de semaine que le ministère du Budget voulait prélever 1,8 milliard d'euros l'an prochain sur le budget de l'ancien «1% Logement».

«Contraire à l'intérêt général»

«L'approche du ministère du Budget est contraire à l'intérêt général, puisque la construction de logements en grand nombre dépend de la capacité d'intervention d'Action Logement», déclare Laurence Parisot.

«Cette approche est, par ailleurs, contraire à l'autonomie des partenaires sociaux prônée par François Hollande. Action Logement est une institution paritaire qui fonctionne bien.»

Interrogée sur d'éventuels recours juridiques, elle répond : «Si le projet de prélèvement se confirme, nous agirons.»

Financé par les entreprises, Action Logement disposait de 3,5 milliards d'euros en 2011 pour agir dans l'investissement locatif et les aides au logement pour les ménages.