Viols collectifs dans un camp de jeunesse au Mexique

Reuters

— 

Une bande d'une dizaine d'hommes armés a violé sept jeunes femmes qui participaient à un camp de jeunesse dans un parc en périphérie de Mexico, a annoncé samedi le parquet fédéral mexicain.

Pendant plusieurs heures vendredi, cette bande a battu, maltraité et volé les quelque 90 participants à ce camp, ont précisé les autorités.

Organisation chrétienne

D'après les médias mexicains, les jeunes gens agressés font partie d'une organisation chrétienne. Le journal Reforma rapporte que les agresseurs sont repartis à bord de deux véhicules volés après avoir violé sept jeunes femmes.

L'Etat de Mexico, dont la capitale fédérale ne fait pas partie, a été dirigé de 2005 à 2011 par le nouveau président élu du pays, Enrique Pena Nieto. Des organisations de défense des droits de l'homme affirment que cet Etat présente l'un des pires bilans du Mexique en matière de violences faites aux femmes.