PSA: Un expert se prononcera dans 15 jours sur la suppression des 8.000 postes

Avec Reuters

— 

L'expert mandaté par l'Etat examinera la situation de PSA Peugeot Citroën pendant 15 jours, a déclaré jeudi la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, après l'annonce de 8.000 suppressions de postes supplémentaires en France.

«On ne peut pas accepter quelque chose comme ça», a-t-elle déclaré sur Europe 1, en soulignant que le groupe avait perçu quatre milliards d'euros d'aides publiques ces dernières années.

«Il faut regarder, il faut évaluer, c'est de l'argent qui a été versé sans contrepartie, ce qui n'est pas acceptable.»

En plus des 3.000 emplois que représente l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), PSA compte supprimer 3.600 emplois de structure - administration, recherche et développement et commerce - par départs volontaires, et 1.400 emplois dans son usine de Rennes (Ile-et-Vilaine).

«L'Etat va regarder comment a été menée la stratégie de l'entreprise et ce qui doit être exigé dans l'intérêt des salariés», a poursuivi Marisol Touraine. «Cette étude va durer 15 jours (...) rendez-vous à la fin du mois.»