Livret A: Le gouverneur de la Banque de France met en garde le gouvernement contre le relèvement des plafonds

Avec Reuters

— 

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a invité ce mercredi le gouvernement à faire preuve d'une grande prudence dans ses décisions sur le relèvement des plafonds du livret A et du livret de développement durable.

François Hollande avait promis pendant la campagne présidentielle de doubler les plafonds de ces livrets défiscalisés, aujourd'hui fixés à 15.300 et 6.000 euros respectivement. Il faut faire preuve de «beaucoup de prudence», a déclaré Christian Noyer, «pour ne pas déstabiliser le financement des entreprises, le financement des ménages, le financement de la dette publique» en provoquant un flux de capitaux au détriment d'autres produits d'épargne.

Le taux de rémunération devrait être stable ou baisser

Le gouverneur de la Banque de France a souligné qu'il avait noté que le ministre des Finances, Pierre Moscovici, avait assuré que les futures décisions seraient prises avec prudence et dans un souci de «progressivité». La Banque de France dira jeudi quel sera le taux de rémunération du livret A - actuellement de 2,25% - à compter du 1er août, après la publication des chiffres de l'inflation jeudi matin.

Si le ralentissement de l'inflation se confirme, le taux de rémunération devrait être stable ou baisser. On comptait 61,6 millions de livrets A fin 2011, ce qui signifie que certaines personnes continuent de posséder plusieurs livrets, ce qui est interdit.