Les actionnaires de Direct Energie et Poweo approuvent la fusion

© 2012 AFP

— 

Direct Energie et Poweo vont fusionner cette semaine, un mariage de raison qui donnera naissance au premier fournisseur alternatif de gaz et d'électricité de France, capable de mieux résister à la toute-puissance des opérateurs historiques EDF et GDF Suez.
Direct Energie et Poweo vont fusionner cette semaine, un mariage de raison qui donnera naissance au premier fournisseur alternatif de gaz et d'électricité de France, capable de mieux résister à la toute-puissance des opérateurs historiques EDF et GDF Suez. — Charly Triballeau afp.com

Les actionnaires de Direct Energie et de Poweo, réunis en assemblées générales extraordinaires, ont approuvé mercredi la fusion-absorption de Direct Energie par Poweo, donnant naissance à un groupe dénommé Poweo Direct Energie, selon un communiqué.

Le nouveau groupe devient le premier fournisseur alternatif de gaz et d'électricité de France, concurrent des opérateurs historique EDF et GDF Suez.

Xavier Caïtucoli, ex-président de Direct Energie, a été nommé PDG de la nouvelle entité par le conseil d'administration.

L'échange d'action se fait sur la base de 13 actions Direct Energie contre 1.216 actions Poweo, précise le communiqué.

Le nouveau groupe sera coté vendredi en lieu et place de Poweo sur Alternext Paris.

La création de Poweo Direct Energie "est l'aboutissement d'une stratégie qui a consisté à nous installer solidement et durablement comme un acteur important du marché de l'énergie", explique M. Caïtucoli, cité dans le communiqué.

"La taille que nous atteignons aujourd'hui va nous permettre d'accélérer nos projets de développement tels que la construction d'actifs de production mais aussi de poursuivre notre politique d'innovation et de prix compétitifs au service de nos clients", ajoute-t-il.

Ce mariage de raison permettra, selon Direct Energie et Poweo, de créer le troisième opérateur d'énergie en France et la première compagnie alternative dans l'énergie, regroupant un million de clients en électricité et en gaz et réalisant un chiffre d'affaires annuel de plus d'un milliard d'euros.

Les deux entreprises, toutes deux déficitaires, espèrent ainsi parvenir à une taille critique qui leur permettrait d'absorber leurs coûts fixes (comme les millions de factures à envoyer chaque année aux clients) et de concurrencer plus efficacement les opérateurs historiques.

"Un million de clients, c'est le début de la taille critique, et l'objectif c'est de changer de dimension pour rentrer dans la phase suivante de l'ouverture du marché, avec plus d'innovation, plus de services et plus de compétitivité", a récemment expliqué M. Caïtucoli dans un entretien à l'AFP.

Poweo Direct Energie espère ainsi doubler sa clientèle d'ici 2016, à 2 millions de foyers.