Scandale du Libor: Aucun reproche adressé aux banques françaises, selon Christian Noyer

Reuters

— 

Le scandale sur des manipulations du taux d'intérêt interbancaire Libor ont entraîné la démission des dirigeants de la banque britannique Barclays la semaine dernière.

«Les banques françaises qui font partie des panels qui cotent les différents taux du Libor ont fait l'objet de demandes d'informations, comme toutes les banques qui font partie du panel, de la part des différentes autorités qui enquêtent sur cette affaire, elles y ont répondu, et à ma connaissance aucun reproche ne leur a été formulé», a déclaré mardi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer lors d'une conférence de presse.