General Motors doit répondre à Renault

©2006 20 minutes

— 

Alors que General Motors (GM) doit se prononcer aujourd'hui sur une alliance avec Renault et Nissan, le groupe français a publié des résultats décevants, hier. Le constructeur automobile a annoncé un recul de 3,2 % de ses ventes mondiales sur les six premiers mois de l'année et, surtout, une forte baisse de 7,6 % en Europe, son principal marché. Une nouvelle qui intervient alors que son projet de partenariat avec l'américain GM suscite des réserves outre-Atlantique.

Selon le Wall Street Journal, la direction du nº 1 mondial du secteur trouverait trop risquée cette opération proposée par un de ses actionnaires, le milliardaire Kirk Kerkorian.