Italie et Espagne: Le FESF et le MES auront le choix des moyens d'intervention

Reuters

— 

Les fonds de soutien financier de la zone euro pourront intervenir sur le marché primaire de la dette souveraine comme sur le marché secondaire pour aider l'Espagne et l'Italie si ces deux pays sollicitent leur aide, et le choix des instruments utilisés sera tranché une fois la demande soumise, ont déclaré vendredi des responsables de la zone euro.

Les dirigeants des Dix-Sept ont conclu dans la nuit un accord prévoyant le recours aux instruments existants du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et du Mécanisme de stabilité financière (MES) «de manière souple et efficace afin de stabiliser les marchés» pour les Etats qui respectent les règles de l'Union et les recommandations spécifiques les concernant.

Des précisions fournies ultérieurement par l'Eurogroupe

«Cela signifie utiliser l'ensemble de la gamme des instruments du FESF et du MES disponibles», a dit un responsable de la zone euro.

«La formulation a été laissée délibérément vague et elle doit être précisée par l'Eurogroupe (des ministres des Finances de la zone euro)», a déclaré un autre responsable.

L'intervention éventuelle du FESF et du MES sur les marchés obligataires passera par la Banque centrale européenne (BCE), qui a accepté de servir d'agent pour les deux fonds.