Sommet européen: Merkel assure que les achats de dette souveraine seront soumis à conditions

Reuters

— 

D'éventuels achats de dette souveraine de pays en difficulté par les fonds de soutien de l'Union européenne devront être soumis à des conditions imposées aux pays concernés, a déclaré vendredi la chancelière allemande, Angela Merkel.

«Nous avons pris d'importantes décisions la nuit dernière», a déclaré Angela Merkel. «Premièrement, nous nous sommes mis d'accord pour que, si des pays ont besoin que les mécanismes du FESF et du MES achètent des obligations sur le marché primaire ou secondaire, des conditions soient mises en place comme suit: le rapport national sera présenté à la Commission et sur cette base, nous conclurons un protocole d'accord dans lequel figurera un calendrier.»

«La 'troïka' EU-FMI assurera ensuite la supervision, comme c'est toujours le cas avec le FESF et le MES, afin que les conditions soient respectées.»
 
«Cela serait le cas si l'Espagne ou l'Italie, au vu de la charge de leurs intérêts, avaient recours à de tels instruments», a poursuivi la chancelière.