Le Tribunal de l'UE réduit de 42% une amende imposée à E.ON et GDF

Reuters

— 

Le Tribunal de l'Union européenne, deuxième juridiction de l'UE, a réduit de 42% une amende combinée de 1,1 milliard d'euros infligée à E.ON et GDF Suez il y a trois ans.

«Les amendes de 553 millions d'euros infligées à E.ON et GDF Suez pour avoir partagé les marchés français et allemand du gaz naturel sont réduites à 320 millions d'euros pour chaque société», a annoncé vendredi le Tribunal dans un communiqué.

Erreur sur la durée de l'infraction

«Le Tribunal confirme l'essentiel de la décision mais constate une erreur de la Commission concernant la durée de l'infraction sur chacun des marchés», explique-t-il.

La Commission européenne avait sanctionné les deux sociétés en juillet 2009 en les accusant de s'être entendues pour ne pas se concurrencer sur leurs marchés respectifs après avoir construit en commun un gazoduc pour importer du gaz russe.