France: La dette publique à 89,3% du PIB fin mars, selon l'Insee

Reuters

— 

La dette publique de la France a augmenté de 72,4 milliards d'euros au premier trimestre pour atteindre 1.789,4 milliards fin mars, soit 89,3% du PIB, montrent les statistiques publiées vendredi par l'Insee.

Ratio sur PIB en hausse

Le ratio de dette sur PIB a ainsi augmenté de 3,3 points par rapport au trimestre précédent.

La dette de l'Etat a augmenté de 46,8 milliards d'euros sur la période janvier-mars pour s'élever à 1.381,9 milliards, précise l'Insee dans un communiqué.

Sécurité sociale et administration publiques creusent les comptes

Outre la dette de l'Etat, la dette publique au sens de Maastricht inclut celles des administrations de sécurité sociale (236,6 milliards fin mars), des administrations publiques locales (160,9 milliards) et des organismes divers d'administration centrale (10,0 milliards).

La dette nette des administrations publiques s'élève à 1.590,5 milliards d'euros fin mars, soit 79,3% du PIB, contre 78,8% fin décembre, en progression de 17,9 milliards sur trois mois, ajoute l'Insee.

Hausse de trésorerie

«L'écart de 54,5 milliards d'euros entre cette hausse de la dette nette et l'augmentation de 72,4 milliards d'euros de la dette brute traduit notamment la forte augmentation de la trésorerie de l'État (+21,6 milliards d'euros) et des organismes de sécurité sociale (+27,2 milliards d'euros)», explique l'Institut national de la statistique.