Zone euro: Des obligations sécurisées pour Rome et Madrid?

Reuters

— 

Les responsables de la zone euro étudient une proposition de la Finlande qui permettrait à l'Espagne et à l'Italie d'émettre des obligations sécurisées et autoriserait dès lors le fonds de sauvetage permanent de la région à acheter de la dette de ces pays sur le marché primaire, apprenait-on jeudi auprès de trois responsables de l'union monétaire.

Un tel mécanisme permettrait de faire baisser les coûts de financement des deux pays, expliquent les sources. Les obligations sécurisées seraient en effet garanties par des fonds publics, par exemple des recettes fiscales spécifiques.

Les discussions sur le sujet se font pour l'heure au sein du groupe de travail de l'Eurogroupe, qui réunit les vice-ministres des Finances et des responsables du Trésor. Le groupe de travail soumettra ensuite ses propositions aux dirigeants européens réunis en sommet à Bruxelles jusqu'à vendredi.

«Reste à savoir si tout le monde soutient la proposition et si elle sera acceptée par l'Espagne», a cependant précisé l'un des responsables européens à Reuters.