SFR: La stratégie au menu du Comité d'Entreprise de début juillet

TÉLÉPHONIE cune annonce sur l'emploi ne devrait a priori être faites...

avec AFP
— 
Un Comité central d'entreprise (CCE) se tiendra les 3 et 4 juillet chez SFR (groupe Vivendi) pour aborder la stratégie, ont indiqué mercredi des syndicats du groupe, qui ne s'attendent pas a priori à des annonces sur l'emploi, même si une réorganisation est en vue.
Un Comité central d'entreprise (CCE) se tiendra les 3 et 4 juillet chez SFR (groupe Vivendi) pour aborder la stratégie, ont indiqué mercredi des syndicats du groupe, qui ne s'attendent pas a priori à des annonces sur l'emploi, même si une réorganisation est en vue. — Joel Saget afp.com

Un Comité central d'entreprise (CCE) se tiendra les 3 et 4 juillet chez SFR (groupe Vivendi) pour aborder la stratégie, ont indiqué mercredi des syndicats du groupe, qui ne s'attendent pas a priori à des annonces sur l'emploi, même si une réorganisation est en vue.

Provoquer un choc

«En mai, la direction du deuxième opérateur mobile, qui emploie 10.000 salariés, avait indiqué qu'elle étudiait un «projet d'adaptation des structures de l'entreprise (...) au nouveau contexte du secteur des télécoms», l'arrivée tonitruante de Free sur le marché français de la téléphonie mobile ayant accentué sa perte de vitesse.

Depuis, la presse a fait état de projets de suppression de postes pouvant toucher jusqu'à 1.600 salariés, des chiffres qui sont pour l'heure de l'ordre de la «spéculation» selon certaines organisations syndicales. A priori, les syndicats ne s'attendent pas à des annonces sur ce point mardi et mercredi, l'ordre du jour portant sur l'«information du CCE sur l'adaptation des orientations stratégiques de SFR et les prévisions économiques et financières», mais ils ne sont pas tout à fait rassurés pour autant.

«Etant donné la situation de Vivendi, comme ils ont l'air d'être à cran parce que le cours de bourse n'évolue pas, ils pourraient vouloir provoquer un choc», a ainsi indiqué à l'AFP Jean-Luc Martin (CFE-CGC).

Vivendi a tenu une réunion annuelle de deux jours le week-end dernier, mais a indiqué dans un communiqué ne vouloir faire aucun commentaire sur les thèmes abordés. La presse fait cependant état d'une réunion stratégique concernant d'importantes réduction de coûts, notamment dans sa filiale SFR.