Nouveaux patrons d'EADS au chevet d'Airbus

©2006 20 minutes

— 

Au lendemain des remaniements annoncés à la tête d'EADS et de sa filiale Airbus pour sortir de la crise, la nouvelle équipe dirigeante a promis lundi de s'attaquer sans attendre aux lourds défis industriels en suspens chez l'avionneur européen, érigés en "priorité absolue".
Au lendemain des remaniements annoncés à la tête d'EADS et de sa filiale Airbus pour sortir de la crise, la nouvelle équipe dirigeante a promis lundi de s'attaquer sans attendre aux lourds défis industriels en suspens chez l'avionneur européen, érigés en "priorité absolue". — AFP

La nouvelle direction d'EADS a promis, hier, de remettre Airbus en selle sans tarder. « Le retour en force d'Airbus est la priorité absolue », ont déclaré, hier, les coprésidents exécutifs, le Français Louis Gallois, qui remplace Noël Forgeard, et l'Allemand Tom Enders. « La réputation du groupe est en jeu. Nous devrons regagner la confiance des clients, des investisseurs et du personnel », ont-ils prévenu. Dès que possible, des changements dans les liens entre Airbus et EADS seront décidés pour rapprocher le constructeur aéronautique de sa maison mère. EADS était plongé depuis plus de deux semaines dans une crise industrielle et de direction, après l'annonce de nouveaux retards de livraison de l'avion géant A380.