Taxation des dividendes: Les grands groupes de services aux collectivités seraient les premières touchées

Reuters

— 

Les grands groupes de services aux collectivités ainsi que des entreprises travaillant dans les infrastructures seraient les plus affectées par une nouvelle taxe sur les dividendes, estiment mardi les analystes d'Exane BNP Paribas dans une note.

Selon le journal Les Echos, le gouvernement a le projet d'instaurer dès cet été une nouvelle taxe de 3% sur les dividendes, qui serait adoptée au Parlement lors du vote de la loi de finances rectificative, et qui devrait rapporter 800 millions d'euros par an à l'Etat.

Les analystes d'Exane BNP Paribas écrivent qu'une telle taxe «devrait avoir un impact modéré sur le déficit public».
Ils rappellent qu'elle vise en effet à compenser la perte de recettes provoquée par la suppression d'une retenue de 30% appliquée aux fonds de placement étrangers (OPCVM), afin de garantir une égalité de traitement avec les acteurs français.