Airbus, fleuron de l'Europe industrielle malgré les difficultés

— 

La compagnie aérienne Air France prendra livraison début 2007 du premier avion Airbus équipé pour l'utilisation à bord de téléphones portables, a annoncé la compagnie de télécommunications OnAir, filiale du groupe SITA, basé en Suisse.
La compagnie aérienne Air France prendra livraison début 2007 du premier avion Airbus équipé pour l'utilisation à bord de téléphones portables, a annoncé la compagnie de télécommunications OnAir, filiale du groupe SITA, basé en Suisse. — AFP/Airbus/Archives

 Le constructeur aéronautique Airbus, malgré les problèmes des futurs A380 et A350 qui ont précipité la crise chez EADS, reste un des fleurons de l'Europe industrielle et un succès commercial mondial.
"Des racines européennes avec un rayonnement mondial", résume Airbus, qui a conservé en 2005 le titre de numéro un mondial de l'aviation en termes de livraisons et de commandes devant son grand rival américain Boeing.
Né en 1970, le consortium Airbus Industrie est d'abord franco-allemand. Il a vu ensuite l'arrivée de nouveaux partenaires, espagnol en 1971 et britannique en 1979.
Quatre avionneurs européens ont donc été partenaires dans Airbus : Daimler Aerospace (Allemagne), Aerospatiale Matra (France), BAE Systems (Grande-Bretagne) et Casa (Espagne).
Société privée depuis 2001, Airbus était jusqu'ici détenu à 80% par le groupe européen EADS et à 20% par le britannique BAE Systems, mais ce dernier a annoncé en avril sa volonté de revendre ses parts à EADS et de quitter Airbus.
Le PDG d'Airbus est désormais le Français Christian Streiff.
Airbus construit ses appareils dans les quatre pays qui l'ont fondé: l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et l'Espagne.
Basé en France à Toulouse, il emploie plus de 55.000 personnes, dont 21.500 en France, 20.000 en Allemagne, 10.000 en Grande-Bretagne, 3.100 en Espagne et 600 dans ses filiales aux Etats-Unis, en Chine et au Japon.
Chaque site en Europe assure la fabrication d'une partie de l'avion : les ailes sont fabriquées en Grande-Bretagne, le fuselage en Allemagne et en France, le carenage ventral et les dérives en Espagne.
Les appareils sont ensuite assemblés à Toulouse et Hambourg (Allemagne, nord).
Airbus a dégagé en 2005 un chiffre d'affaires de 22,3 milliards d'euros et un bénéfice de 1,68 milliard.
L'avionneur a livré 378 appareils en 2005 et obtenu 1.111 nouvelles commandes d'un montant évalué à 78,1 milliards d'euros. Il compte 226 clients et affirme drainer la moitié des commandes d'avions civils.
Airbus vend 14 types d'appareils, notamment les mono-couloir A320 et les long-courriers A330-A340.