L'Irlande en passe de revenir sur le marché de la dette

Reuters

— 

 Les créanciers internationaux de l'Irlande vont indiquer dans un rapport trimestriel que le pays est en passe de revenir progressivement sur le marché de la dette, malgré un sentiment qui reste fragile et le risque que ses banques aient encore besoin de capitaux, selon des documents obtenus par Reuters.

«Taux de rendement acceptables»

Le plan de sauvetage de l'Irlande avance bien, selon un projet de rapport de la Commission européenne obtenu par Reuters via une source allemande, qui ajoute: «Bien que des risques persistent, l'Irlande est en passe de retrouver progressivement accès au marché à des taux de rendement acceptables.»

L'Irlande n'a pas eu accès au marché de la dette depuis qu'une aide de 85 milliards d'euros sur trois ans lui a été accordée en 2010 par l'Union européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI).

Une fuite «regrettable, malheureuse et irresponsable»

Le gouvernement a l'intention de revenir timidement sur le marché en émettant environ un milliard d'euros de bons du Trésor en plusieurs tranches, des opérations qui débuteront dans les six semaines à venir, selon le projet de rapport.

Le porte-parole de la Commission, Amadeu Altafaj, a qualifié ce document - qui fait partie d'une revue du plan de sauvetage de l'Irlande - de confidentiel, ajoutant que cette fuite dans la presse était «regrettable, malheureuse et irresponsable».

L'agence de la dette de l'Etat irlandais a annoncé la semaine dernière son intention de revenir sur les marchés de la dette à court terme au cours de l'été et à plus long terme début 2013.

Le gouvernement devra émettre 15 milliards d'euros de dette nouvelle, net du refinancement, avant le bouclage du plan de sauvetage prévu à la fin de l'an prochain, selon le rapport.