Le carburant a coûté cher à l'automobiliste français en 2011

© 2012 AFP

— 

Faire le plein a coûté cher en 2011 aux automobilistes français et le budget lié à la voiture s'est encore alourdi, du fait de l'envolée des prix à la pompe et du coût accru de l'entretien des véhicules selon l'étude annuelle de l'Automobile Club dévoilée mardi.
Faire le plein a coûté cher en 2011 aux automobilistes français et le budget lié à la voiture s'est encore alourdi, du fait de l'envolée des prix à la pompe et du coût accru de l'entretien des véhicules selon l'étude annuelle de l'Automobile Club dévoilée mardi. — Fred Tanneau afp.com

L'an dernier, le propriétaire d'une Renault Clio 3 essence en version cinq portes a dépensé 5.976 euros sur l'année, soit 4% de plus qu'en 2010, bien qu'il ait parcouru 54 kilomètres de moins, selon l'étude annuelle de l'Automobile Club dévoilée mardi.

Sur 100 euros dépensés, près de la moitié va à l'amortissement de l'achat du véhicule, 13 euros au carburant, 12 euros à l'entretien, 10 euros à l'assurance, 9 euros au garage, 6 euros en frais financiers et 3 euros aux péages,.

Boom du carburant et de l'entretien

L'évolution de ces différents postes a été diverse. Le prix d'achat de la Clio a peu bougé en quatre ans avec «les politiques de bonus, primes à la casse et remises exceptionnelles» et la prime d'assurance a connu une «augmentation maîtrisée», mais il en va autrement du carburant et de l'entretien.

Le conducteur a déboursé 10,9% de plus qu'en 2010, soit 786 euros, pour 524 litres de Super 95. Quant à l'entretien de la voiture, il a été 3,1% plus cher.

La situation est semblable pour les détenteurs d'une voiture diesel. Le budget annuel pour une Peugeot 308 HDI cinq portes a progressé de 2,5% à 7.654 euros. Là encore, 2011 a été «une année relativement calme dans les tarifs d'assurance», tandis que le prix d'achat a augmenté de 4,5%.