Services dans la zone euro: Contraction la plus marquée en près de trois ans

Reuters

— 

Toutes les économies de la zone euro sont maintenant en déclin, à un rythme plus ou moins marqué selon les pays. Même l'Allemagne n'est plus imperméable aux difficultés qui étranglent des pays tels que la Grèce ou l'Espagne.

Vers une contraction de 0,5% du PIB au deuxième trimestre

L'indice PMI des services est ainsi ressorti à 46,7 contre 46,9 en avril. Vendredi, l'indice PMI du secteur manufacturier était tombé à un plus bas de trois ans, à 45,1.

L'indice composite, une pondération des deux, est tombé à 46,0 en mai contre 46,7 en avril, le secteur privé de la zone subissant ainsi sa contraction la plus marquée depuis juin 2009, il y a près de trois ans.

L'indice composite se retrouve pour le quatrième mois de suite sous la barre de 50 séparant croissance et contraction.

«Sur la base de ces chiffres, il ne serait pas étonnant de voir le produit intérieur brut de l'ensemble de la zone euro reculer de 0,5% au deuxième trimestre (...)», a déclaré Chris Williamson, économiste en chef chez Markit.

Allemagne: plus faible croissance des services en six mois

Le secteur allemand des services a enregistré sa plus faible croissance en six mois, sous le coup notamment de la baisse de nouvelles commandes, ce qui suggère que la crise de la dette de la zone euro commence à se faire sentir dans le pays.

L'indice PMI est tombé à 51,8 en mai contre 52,2 en avril.

Le secteur privé dans son ensemble voit son activité se contracter pour la première fois en six mois, avec un indice composite à 49,3 (50,5 en avril).

France: plus forte contraction des services en sept mois

L'activité dans le secteur des services en France s'est de nouveau contractée en mai. L'indice PMI s'est inscrit à 45,1, contre 45,2 en avril et 45,2 en estimation "flash". 

Italie: recul pour le 12e mois de suite

L'activité dans les services en Italie a baissé pour le douzième mois d'affilée en mai, sous le coup d'un recul des nouvelles commandes et de l'emploi, ce qui suggère qu'il n'y a pas de fin en vue pour la récession dans laquelle est tombée la troisième économie de la zone euro.

L'indice PMI des services s'établit ainsi à 42,8 contre 42,3 en avril.

Espagne: 11e mois consécutif de baisse

La contraction de l'activité des services espagnols s'est accélérée en mai, onzième mois consécutif de baisse dans le secteur. L'indice PMI des services est ainsi tombé à 41,8 contre 42,1 en avril.