La Chine sera en 2015 le principal marché du luxe dans le monde

© 2012 AFP

— 

Les achats de produits en détaxe en France ont fortement augmenté en 2011, tirés par les Chinois, les Russes et autres Japonais, et ils ont même doublé en cinq ans, selon les chiffres publiés jeudi par le leader du secteur Global Blue.
Les achats de produits en détaxe en France ont fortement augmenté en 2011, tirés par les Chinois, les Russes et autres Japonais, et ils ont même doublé en cinq ans, selon les chiffres publiés jeudi par le leader du secteur Global Blue. — Martin Bureau afp.com

Les Chinois représenteront en 2015 le principal débouché au monde pour les biens et services de luxe, qu'ils dépensent dans leur pays ou lors de voyages à l'étranger, selon une étude du Boston Consulting Group (BCG) publiée mardi.

"Nous prédisons que d'ici 2020, plus de 330 villes en Chine auront le même niveau de revenu disponible que Shanghaï en 2010, et que d'ici 2015, la Chine deviendra le plus grand marché du luxe au monde", écrit BCG.

"Il y a deux Chine, celle de l'intérieur et la Chine des Chinois qui voyagent. La deuxième consomme autant que la première, voire plus", relève auprès de l'AFP Olivier Abtan, directeur associé au BCG à Paris.

"Les dirigeants de quelques géants du luxe pensent que 40% de leurs ventes dans le monde sont déjà assurées par les consommateurs chinois", souligne l'étude.

"Ce qui surprend, c'est la puissance des consommateurs émergents à travers leurs voyages. Ce sont eux qui génèrent les ventes partout dans le monde. C'est un phénomène important qui n'est pas prêt de s'arrêter", ajoute-t-il.

Selon BCG, la moitié des dépenses de luxe des Brésiliens et des Chinois sont réalisées à l'étranger lors de voyages. Et ces flux touristiques vont croître et doper le marché, souligne BCG.