Paris réaffirme ses engagements sur les déficits à Bruxelles

Reuters

— 

Le ministre français de l'Economie, Pierre Moscovici, a assuré lundi les autorités européennes que la France serait en mesure d'atteindre ses objectifs en matière de réduction des déficits publics "sans mesure d'austérité".

Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, a estimé de son côté que l'engagement de la France de ramener ses déficits publics à 3% du produit intérieur brut à l'horizon 2013 était "tout à fait réalisable".

Pierre Moscovici, qui s'exprimait lors d'un point de presse commun avec le commissaire finlandais, a déclaré lui avoir dit "que non seulement c'était réalisable mais que ce serait réalisé".

"C'est un engagement ferme de François Hollande et du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, nous prenons tout à fait au sérieux l'exigence de crédibilité budgétaire que la Commission exige de nous et tout simplement que la situation exige de nous", a-t-il dit.

A la question de savoir si la France y parviendrait sans recourir à des mesures d'austérité, il a répondu : "Sans mesure d'austérité, oui nous le ferons."