Le Portugal a réussi les tests de l'UE et du FMI

Reuters

— 

Le Portugal a passé avec succès la quatrième série de tests liés au plan d'aide international de 78 milliards d'euros que lui ont accordé l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), a annoncé lundi le ministre des Finances Vitor Gaspar, s'engageant à tenir les objectifs fixés en dépit de risques économiques et sociaux persistants.

"Il y a des risques internes et externes considérables", a-t-il dit. "La seule certitude que nous ayons, c'est que nous devons nous concentrer sur le respect des objectifs du programme."

Vitor Gaspar a précisé que tous les objectifs fixés par le plan étaient respectés à ce stade et que celui d'une baisse du déficit budgétaire à 4,5% du produit intérieur brut (PIB) cette année était "viable" en dépit des risques.

Il a précisé que la prévision de ratio d'endettement avait été relevée de trois points pour cette année, à 118% du PIB.

L'UE et le FMI devraient recommander le paiement d'une nouvelle tranche d'aide de 4,1 milliards d'euros, après lequel le Portugal aura utilisé 75% des fonds prévus.

Vitor Gaspar a promis de faire avancer les réformes structurelles et les privatisations prévues.

De nombreux économistes estiment que Lisbonne pourrait avoir besoin d'une aide supplémentaire mais les responsables portugais assurent régulièrement qu'ils n'ont besoin ni de fonds, ni d'un délai supplémentaire.