Le polonais Rafako réclame 89 millions d'euros à Alstom

Reuters

— 

L'entreprise polonaise de chaudronnerie Rafako a porté plainte contre Alstom, à qui elle réclame 393 millions de zlotys (89 millions d'euros), l'accusant d'avoir manqué aux obligations d'un contrat portant sur une centrale électrique en Pologne.

Rafako, contrôlé par le groupe de BTP polonais PBG actuellement en difficulté, accuse Alstom de ne pas avoir respecté les délais de construction d'une centrale de 858 mégawatts, achevée l'an dernier pour le compte de la société de services aux collectivités PGE.

La plainte a été déposée à Paris.

Alstom a lui-même réclamé en justice 29 millions d'euros à Rafako le mois dernier devant un tribunal allemand, concernant la construction d'une centrale en Allemagne.