Human Genome demande à ses actionnaires de rejeter l'OPA de GSK

Reuters

— 

Human Genome Sciences a réaffirmé ce vendredi que son conseil d'administration rejetait l'OPA hostile du britannique GlaxoSmithKline (GSK) et recommandait à ses actionnaires d'en faire de même.

Dans un communiqué, la société de biotechnologie américaine juge l'offre de GSK, de 13 dollars par action, «inadéquate et ne reflétant pas (sa) valeur inhérente» et dit continuer à explorer activement les autres possibilités stratégiques s'offrant à elle.

GSK a demandé la semaine dernière à Human Genome de renoncer au plan de défense («pilule empoisonnée») qu'il a mis en place pour contrer son offensive, à savoir l'annonce d'un dividende constitué d'un droit d'achat d'une action pour chaque action détenue à la clôture de la séance du 29 mai. Vers 18h GMT, l'action Human Genome reculait de 1,25% à 13,45 dollars.