ArcelorMittal prolonge de six mois l'arrêt des hauts fourneaux de Florange

© 2012 AFP

— 

Le groupe ArcelorMittal a annoncé vendredi aux représentants du personnel la prolongation pour les six prochains mois de l'arrêt des deux hauts fourneaux de Florange (Moselle), a-t-on appris de sources syndicales, à l'issue d'un comité central d'entreprise.
Le groupe ArcelorMittal a annoncé vendredi aux représentants du personnel la prolongation pour les six prochains mois de l'arrêt des deux hauts fourneaux de Florange (Moselle), a-t-on appris de sources syndicales, à l'issue d'un comité central d'entreprise. — Jean-Christophe Verhaegen afp.com

Le sidérurgiste ArcelorMittal a annoncé vendredi aux représentants du personnel la prolongation pour les six prochains mois de l'arrêt des deux hauts fourneaux de Florange (Moselle), a-t-on appris de sources syndicales et de la direction, à l'issue d'un comité central d'entreprise.

"L'arrêt est prolongé pour six mois, ils ont décrit une situation très mauvaise en Europe", a déclaré à l'AFP Yves Fabbri, délégué CGT, la CFDT dénonçant dans un communiqué "la stratégie d'ArcelorMittal de concentrer ses productions sur un nombre limité de sites, dans une logique avant tout financière".

De son côté, la direction du groupe a en effet indiqué, dans une déclaration écrite, avoir "confirmé lors du comité central d'entreprise du 1er juin son projet de prolongation de la suspension temporaire d'une partie des installations de Florange pour le second semestre 2012".

Le sidérurgiste avait conditionné la relance des deux hauts fourneaux lorrains à une reprise économique en Europe. Mais, selon le numéro un mondial de l'acier, "le marché européen ne montre pas de signe d'amélioration et le 4eme trimestre est traditionnellement un trimestre plus faible".

Le premier haut fourneau (P3) de Florange est arrêté depuis un an et le deuxième (P6) depuis l'automne.

Une intersyndicale du groupe sera reçue lundi par le président de la République François Hollande et le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.