Le groupe volailler Doux en cessation de paiement

Reuters

— 

Le groupe Doux, premier producteur de volailles en Europe, qui doit faire face à d'importantes difficultés financières, devrait se déclarer officiellement en cessation de paiement dans les prochaines heures, a t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Devant faire face depuis plusieurs mois à 340 millions d'euros de créances bancaires, le groupe n'a pu trouver un accord avec ses partenaires et va demander au Tribunal de commerce de Quimper à être placé en redressement judiciaire.

Le groupe Doux, détenu à 80% par la famille de son fondateur Charles Doux, emploie 3.400 salariés en France, principalement dans l'Ouest, et travaille avec environ 800 éleveurs.