La Chine envisage de soutenir la demande intérieure

Reuters

— 

La Chine prévoit de donner un coup de fouet à la demande intérieure pour faire en sorte que l'activité économique tienne le cap fixé pour 2012, a déclaré vendredi un responsable, redonnant ainsi espoir à ceux qui attendent que Pékin prenne des mesures de relance.

«Nous ferons en sorte d'avoir une croissance économique saine et soutenue», a dit lors d'une conférence de presse Du Ying, vice-président de la Commission nationale pour le développement et la réforme (NDRC).

Un sixième ralentissement consécutif au deuxième trimestre

Ce dernier estime que le rythme de la croissance économique, en passe de subir un sixième ralentissement consécutif au deuxième trimestre, était encore «en phase avec l'objectif».

Au vu de cette tendance, les investisseurs ont commencé à se dire que, à l'instar d'une décision prise dans la foulée de la crise financière 2007-2009, les autorités chinois allaient mettre en place un plan de stimulation de l'activité de grande ampleur.

La Chine va accélérer le processus d'approbation des investissements d'infrastructure et accorder des subventions à des dispositifs permettant d'économiser de l'énergie. (voir

Mais, plus tôt dans la semaine, un autre responsable de la NDRC avait dit que Pékin ne devrait pas engager un deuxième plan massif de relance budgétaire, tout en prenant acte que le pays avait besoin d'investissements pour stimuler sa croissance.