EADS envisage d'avoir sa propre licence bancaire

Reuters

— 

EADS envisage d'avoir sa propre licence bancaire face aux craintes de dégradation des notes des banques européennes, a déclaré le directeur financier du groupe d'aéronautique Hans Peter Ring au Financial Times Deutschland.

«Dans de nombreux cas, nous avons une meilleure notation que nos banques»

«La question d'une licence bancaire est une des options que nous évaluons à la lumière des conditions de marché actuelles», a-t-il dit. «Dans de nombreux cas, nous avons une meilleure notation que nos banques».

Si EADS, la maison mère d'Airbus, obtenait son propre agrément bancaire, le groupe imiterait ainsi les grands conglomérats industriels comme Siemens pour utiliser directement le programme de prêts à taux réduits de la Banque centrale européenne (BCE).

Rééquiilibrage entre «l'économie réelle» et le secteur financier

Le groupe contournerait ainsi le secteur bancaire et développerait de nouvelles sources de financement.

Ce lancement éventuel d'une licence bancaire par EADS serait une nouvelle illustration du rééquiilibrage entre «l'économie réelle» et le secteur financier alors que la crise de la dette de la zone euro secoue les marchés.

«Ma principale inquiétude porte plus sur la dégradation des notes de certaines banques que sur les risques liés au développement de l'A350», a indiqué Hans Peter Ring.

EADS a limité ses lignes de crédit auprès de chacune de ses banques afin de gérer son exposition au secteur financier, a-t-il encore indiqué au quotidien.