Les Bourses européennes chutent, craintes de sortie de la Grèce

Reuters

— 

es Bourses européennes ont chuté mercredi sur des craintes grandissantes des conséquences imprévisibles d'une sortie éventuelle de la Grèce de la zone euro.

A quelques heures d'un sommet informel à Bruxelles, les dirigeants européens répètent à l'envi qu'ils souhaitent le maintien de la Grèce dans l'Union monétaire. Mais selon plusieurs sources, le comité de préparation de l'Eurogroupe a demandé à ses membres de préparer chacun de leur côté un plan d'urgence dans l'éventualité d'une sortie d'Athènes.

L'aversion pour les actifs risqués a pris une telle ampleur que l'Allemagne a adjugé sans difficulté 4,56 milliards d'euros d'une nouvelle obligation à deux ans (Schatz) dont le coupon (taux nominal) a été fixé à zéro par Berlin, et qui ne rapporte rien aux investisseurs, sinon la certitude d'être remboursé à l'échéance.

La Bourse de Paris a lâché 2,62% à 3.003,27 points, Londres 2,53%, Francfort 2,33%, Milan 3,68%, Madrid 3,31%. L'indice EuroStoxx 50 des grandes valeurs de la zone euro a perdu 2,68%.

L'euro est passé sous 1,26 dollar et s'échangeait en fin d'après-midi autour de 1,2585

Dans ce contexte, les emprunts d'Etat allemands restent très recherchés. Le rendement du Bund 10 ans est tombé sous 1,40%, à 1,39%.

Les emprunts français sont également demandés. Le rendement de l'OAT à 10 ans s'est détendu de quatre points de base à 2,75% tandis que celui du BTP italien s'est tendu de cinq points de base à 5,81% et celui du Bonos espagnol de 13 points de base à 6,22%.

>> Pour suivre la Bourse tout au long de la journée, http://bourse.e24.com