Royaume-Uni: Le patron de Tesco renonce à son bonus pour cause de mauvaises performances

© 2012 AFP

— 

Le directeur général du géant britannique de la distribution Tesco, Philip Clarke, a renoncé à son bonus annuel pour tenir compte de performances décevantes, a annoncé mardi le groupe.
Le directeur général du géant britannique de la distribution Tesco, Philip Clarke, a renoncé à son bonus annuel pour tenir compte de performances décevantes, a annoncé mardi le groupe. — Sajjad Hussain afp.com

Le directeur général du géant britannique de la distribution Tesco, Philip Clarke, a renoncé à son bonus annuel pour tenir compte de performances décevantes, a annoncé ce mardi le groupe. Selon Tesco, Philip Clarke a lui-même décidé de ne pas empocher un bonus promis de 372.000 livres (460.000 euros), en plus de son salaire annuel de 1,1 million de livres. «Je ne suis pas satisfait des résultats du groupe au Royaume-Uni et j'ai décidé de ne pas prendre mon bonus», a assuré le directeur général, cité dans le rapport annuel remis aux actionnaires.

Numéro un du secteur au Royaume-Uni, Tesco a réalisé un bénéfice annuel 2011/2012 en légère hausse, avec des ventes tirées par l'international, mais très décevantes au Royaume-Uni. Le groupe a perdu des parts dans son pays, au profit de concurrents comme Asda (Wal-Mart) et Sainsbury's, en dépit d'une vaste et coûteuse campagne de baisse de ses prix. Tesco avait réalisé des ventes particulièrement décevantes pendant la période cruciale de Noël, le conduisant en début d'année à émettre un avertissement sur ses résultats, qui a précipité la chute du cours de son action à la Bourse de Londres.

L'abandon par M. Clarke de son bonus intervient en plein mouvement de révolte d'actionnaires de grands groupes protestant contre des rémunérations jugées excessives par rapport aux résultats obtenus. Le directeur général de l'assureur britannique Aviva, Andrew Moss, a même été contraint début mai à la démission après avoir suscité une fronde sans précédent sur le montant de son salaire.