Berlin est strictement opposé aux euro-obligations, selon un responsable

© 2012 AFP

— 

Les crédits au secteur privé en zone euro ont continué à reculer en novembre, pour le septième mois d'affilée, avec une baisse de 0,8%, égale à celle enregistrée en octobre, selon des chiffres annoncés jeudi par la Banque centrale européenne (BCE).
Les crédits au secteur privé en zone euro ont continué à reculer en novembre, pour le septième mois d'affilée, avec une baisse de 0,8%, égale à celle enregistrée en octobre, selon des chiffres annoncés jeudi par la Banque centrale européenne (BCE). — Daniel Roland afp.com

Berlin est opposé aux euro-obligations, instrument de mutualisation de la dette en zone euro prôné notamment par la France, et le sera «aussi en juin», lors d'un prochain sommet européen, selon un responsable du gouvernement allemand.

«C'est notre position ferme et cela le sera aussi en juin», a déclaré cette source sous le sceau de l'anonymat ce mardi, à la veille d'un sommet européen informel à Bruxelles qui pourrait se pencher sur la question.