Berlin s'oppose toujours aux euro-obligations

Reuters

— 

L'Allemagne reste opposée à l'introduction d'euro-obligations destinées à combattre la crise de la dette souveraine européenne, a déclaré lundi un porte-parole du gouvernement.

«Les euro-bonds ne sont pas l'intrument qui permettra de surmonter la crise actuelle, et notre position n'a pas changé», a-t-il dit.

Le président François Hollande et d'autres dirigeants européens devraient évoquer la question de la mutualisation de la dette de la zone euro lors d'un formet informel prévu mercredi à Bruxelles.