Facebook entre en bourse, New-York, le 18 mai 2012.
Facebook entre en bourse, New-York, le 18 mai 2012. — F. FRANKLIN / AP / SIPA

Économie

Revivez l'entrée en Bourse de Facebook: Facebook ne flambe pas, termine inchangé.

Les dernières infos à suivre toute la journée sur «20 Minutes»...

Ce live est terminé, merci de l'avoir passé en notre compagnie. Pourquoi Facebook n'a pas flambé? L'analyse à venir.

22h00: Facebook termine quasi-inchangé à 38,23 dollars
Facebook a terminé presque inchangé à 38,37 dollars, soit une hausse de 0,5%. Et ce n'est que grâce au soutien des banques d'investissement ayant piloté son entrée en Bourse que le réseau a fini dans le vert. Malgré tout, Mark Zuckerberg peut sabler le champagne: son entreprise vaut aujourd'hui plus de 100 milliards de dollars, une somme jugée folle il y a encore deux ans.
21h30: Six mois après, les dernières IPOs Internet dans le rouge
LinkedIn, Zynga, Groupon, Pandora, Netflix... En moyenne, six mois après leur entrée en Bourse, les dernières entreprises Internet ont perdu 40% par rapport au cours d'ouverture. Pour Facebook, cela ferait un cours à 28 dollars en novembre prochain. Seul LinkedIn a réussi a rebondir par la suite, revenant actuellement sur ses plus haut, un an après l'IPO.
21h00: FB presque de retour à son cours d'introduction
En ce moment, le titre revient à 39 dollars, en toute petite hausse de 2.7% sur le cours d'introduction de 38 dollars.
20h50: FB, une action chère et risquée
L'un des chiffres que les analystes considèrent pour une action est le P/E ratio, ou price/earnings ratio, qui peut s'obtenir en divisant la capitalisation boursière par les bénéfices annuels. Plus il est elevé, plus une action est "chère".
- pour Facebook, le PER est de 100 (100 milliards de capitalisaton / 1 milliards de bénéfices en 2011)
- pour Apple: 14
- pour Google: 19

Il est normal pour une jeune société en développement d'avoir un PER plus élevé, mais Facebook va devoir rapidement prouver au marché qu'il possède des relais de croissance importants pour faire grimper ses bénéfices.
20h15: Facebook a-t-il été trop gourmand?
"Il y a des personnes mécontentes" à Wall Street, confie l'analyste Wayne Kaufman à Reuters. "Ils espéraient que Facebook ferait bien mieux" pour sa première journée. Selon lui, en relevant plusieurs fois son cours d'introduction, finalement fixé à 38 dollars, Facebook a peut-être été trop gourmand. Plusieurs experts estiment qu'il aurait été plus malin de taper plus bas, vers 32 dollars, pour avoir un "bang" plus important au premier jour.
20h00: H-2 avant la clôture
Les paris sont ouverts sur le cours final: on mise sur 41,66 dollars.
19h45: Facebook vs Google
En quelques chiffres, Facebook, c'est
- la moitié de la capitalisation boursière de Google (100+ milliards de dollars vs 200 milliards)
- deux fois plus de pages vues par mois (114 milliards vs 55 milliards)
- un chiffre d'affaires dix fois plus faible (3,7 milliards de dollars en 2011 vs 38 milliards)
19h25: Mark Zuckerberg vaut 28 milliards de dollars
Cela le place pour l'instant aux environ de la 20e place du classement des milliardaires. A 28 ans, le PDG de Facebook est le seul dans le top 50 à avoir moins de 40 ans.
19h15: Attention à la baisse lundi?
Lors d'une entrée en Bourse aux Etats-Unis, il est interdit de vendre à découvert, ou "shorter", une action, ce principe qui vise à vendre un titre qu'on ne possède pas pour le racheter à un prix inférieur. Mais lundi, tous les coups seront permis et le titre pourrait être plus chahuté qu'aujourd'hui.