Cannes: A qui profite la manne du festival?

ECONOMIE Le budget du festival s'élève à 20 millions d’euros, mais les retombées dépassent les 130 millions d'euros...

M.B.

— 

 Une actrice montant les marches du Palais des Festivals à Cannes, le 19 mai 2011
 Une actrice montant les marches du Palais des Festivals à Cannes, le 19 mai 2011 — Lionel Cironneau/AP/SIPA

A partir de ce mercredi et jusqu’au dimanche 27 mai, les projecteurs du monde entier seront braqués sur Cannes. Et au vu des chiffres, ce festival de la démesure a de quoi donner le tournis. Jugez plutôt. Plus de 4.600 journalistes sont présents pour couvrir cette 65ème édition, où seront projetés 91 films, dont 22 en compétition. Le budget de ce dernier est de 20 millions d'euros, dont la moitié en fonds publics par l'intermédiaire du ministère de la Culture (Centre national de la cinématographie), de la ville de Cannes et d’autres collectivités territoriales (le conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur et le conseil général des Alpes-Maritimes). Le financement est complété par les apports d'un certain nombre de groupements professionnels, de partenaires institutionnels, de sociétés privées et de partenaires officiels du Festival à l’image de l’Oréal ou de Canal+.

Plus de 3.000 emplois créés

Le Festival entraîne la création de plus de 3.000 emplois. Sa notoriété est telle que la ville doit faire face à un afflux massif d’individus. Sa population triple pour atteindre ainsi la barre des 200.000 habitants. Une aubaine pour les hôteliers, qui réalisent en douze jours environ 15% de leur chiffre d’affaires annuel. L’an dernier, le nombre de nuitées avait frôlé les 85.000. Dans un entretien accordé à 20 Minutes en novembre dernier à l’occasion du G20 qui se tenait sur la Croisette, le maire de la ville, Bernard Brochand, indiquait que les retombées économiques du Festival pour la ville étaient estimées à au moins 130 millions d’euros, soit 15% des revenus annuels générés par l’organisation de congrès.

Développement des suites cadeaux

Au-delà des grandes entreprises qui ont les moyens de mettre la main au portefeuille, comme la chaîne cryptée, pour associer leur nom à l’événement, d’autres misent sur l’occasion, notamment avec les suites cadeaux. L'idée est la suivante: exposer dans la suite d’un hôtel, le Carlton par exemple, des produits allant du maillot de bain aux lunettes et les offrir aux stars. Une trentaine de sociétés françaises et internationales ont signé cette année pour le concept. Le coût de l’opération: entre 2.000 et 15.000 euros.

L’activité sera d’ailleurs intense dans les palaces cannois tout au long de cette quinzaine face à l’afflux de stars. Ainsi, selon RTL, le Carlton va préparer 600 kilos de poissons, servir 800kg de homard et de langoustes, mettre à disposition 25kg de caviar, proposer 6.000 pièces de viennoiseries chaque jour ainsi que 150 bouquets de fleurs. A tout cela, il faut ajouter les 10.000 bouteilles de champagne qui seront utilisées. Le Majestic Barrière a même vu plus grand avec 15.000 bouteilles!