Arcelor cerné sur tous les fronts

©2006 20 minutes

— 

La bataille de l'acier se corse pour Arcelor, contraint d'annuler une assemblée générale prévue aujourd'hui. Certains de ses actionnaires refusent la fusion orchestrée avec le russe Severstal pour échapper au nº 1 mondial Mittal Steel. Décryptage du jeu de chaque acteur dans cette partie de poker.

Arcelor Attaqué par Mittal en janvier, l'européen estime son offre insuffisante. Des discussions sont en cours entre les deux leaders mondiaux pour l'améliorer. Mais simultanément, Arcelor défend une fusion alternative avec Severstal et son patron, le milliardaire russe Alexeï Mordachov. « Cette transaction va être améliorée », a assuré hier le PDG Guy Dollé pour amadouer ses actionnaires.

Les actionnaires d'Arcelor Ce sont désormais eux qui donnent la migraine à Dollé. Certains, comme Colette Neuville, combattent sa stratégie par tous les moyens, en réclamant une vraie offre publique d'achat (OPA) de Mordachov.

Lakshmi Mittal Le milliardaire d'origine indienne a déjà revu son offre à la hausse. Officiellement, il refuse d'aller plus loin. La clôture est fixée le 5 juillet.

Severstal Alexeï Mordachov, entraîné dans la crise par Arcelor, veut bien réduire sa participation afin de pacifier la situation.

Angeline Benoit