Le pétrole clôture en baisse par la sixième séance de suite à New York

Reuters

— 

Les cours du pétrole ont clôturé ce mercredi sur une sixième baisse consécutive à New York, sous le coup d'une septième hausse hebdomadaire de suite des stocks de brut aux Etats-Unis et des craintes d'un retour en force de la crise de la dette européenne au vu de l'impasse politique en Grèce.

Sur le Nymex, le contrat juin sur le brut léger américain (WTI) a fini sur une perte de 0,20 dollar, soit 0,21%, à 96,81 dollars le baril. Dans le même temps, le Brent avançait en revanche de 0,24%, soit 0,27 dollar, à 112,83 dollars. Le Brent a notamment été soutenu par la fermeture d'un champ pétrolier en mer du Nord.

Les stocks américains de pétrole brut ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, a annoncé l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Le brut léger américain subit ainsi sa plus longue série baissière depuis près de deux ans. La Grèce est toujours engluée dans une impasse politique. De nouvelles élections législatives paraissent probables, alors que le leader de la deuxième formation du pays, Alexis Tsipras, a échoué dans ses consultations en vue de former un gouvernement.