Bayer pourrait se séparer de ses activités liées au diabète

Reuters

— 

Bayer, le premier laboratoire pharmaceutique allemand, envisage de vendre sa branche de fabrication de glucomètres en raison de ses faibles synergies avec les autres activités du groupe, a-t-on appris mercredi de deux sources proches du dossier.

D'après ces sources, qui confirment une information du Financial Times Deutschland, Bayer a engagé des discussions avec des acheteurs potentiels de son unité Diabetes Cares, dont le chiffre d'affaires annuel atteint environ 1 milliard d'euros.

Les recettes de la vente pourraient augmenter la flexibilité de Bayer, à la recherche d'opportunités de rachat, précisent-elles. Le groupe a déjà manifesté son intention de multiplier les acquisitions pour renforcer ses activités dans les traitements de santé et les semences génétiquement modifiés.

L'action Bayer a clôturé en hausse de 2,59% à 52,66 euros à la Bourse de Francfort.